Hydromorphie des sols

Publié dans Applications thématiques

ESTIMATION DE L'HYDROMORPHIE DES SOLS PAR MODELISATION

♦ Objectifs
La distribution spatiale des sols hydromorphes peut constituer un outil majeur d’aide à la décision pour la délimitation des zones humides et la gestion agronomique des sols. Sans se substituer aux inventaires de terrain, la carte proposée permet de reconnaître les situations où la probabilité de rencontrer des sols affectés par différents degrés d’hydromorphie est élevée.

♦ Type de données « sols » utilisées

-    profondeur d’apparition et intensité de l’hydromorphie

Ces données sont issues d'observations ponctuelles de sol réalisées essentiellement dans le cadre du programme IGCS de Sols de Bretagne.


♦ Autres données nécessaires
- topographiques (dénivelée et distance au cours d’eau, indice topographique de Beven, pente, convexités longitudinale et transversale, altitude, longueur du versant)
- géologiques (lithologie des formations de socle, extension estimée de la couverture des formations superficielles en général et des limons éoliens en particulier, matériau parental des sols prédit avec la même méthode que celle décrite ici),
- géophysiques (indicateurs calculés à partir de données de spectrométrie gamma aéroportée),
- hydrologique (ordre de Stralher du cours d’eau).

♦ Echelle de travail
Région Bretagne, Référentiel régional pédologique 1/250 000

♦ Approche et outils utilisés

Mise en œuvre d’une méthode de cartographie numérique des sols (logiciel MART)

♦ Description, Résultats
L’estimation de l’hydromorphie des sols en Bretagne est le résultat d’un travail d’extrapolation de situations observées sur le terrain à l’ensemble de la région. Cette information est plus ou moins juste selon les contextes pédologiques, géologiques, agronomiques et pédologiques.
D’une façon générale, la superficie des sols bien drainés ou fortement hydromorphes (classes 1 et 4) est bien prédite. Les superficies des sols appartenant aux classes d’hydromorphie intermédiaire (classes 2 et 3) sont globalement sous-estimées du fait d’une moins bonne corrélation avec les variables environnementales explicatives.
Cette information présente l’intérêt de compléter les informations déjà existantes à l’échelle régionale pour identifier les zones humides en apportant une information sur l’intensité et la profondeur d’apparition de l’hydromorphie.

♦ Date

2011

♦ Contact

Blandine Lemercier, UMR SAS INRA-AGROCAMPUS OUEST
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

♦ Conditions d’utilisation
Toute reproduction, totale ou partielle, de cette carte d’estimation de l’hydromorphie des sols devra être accompagnée de l'origine de la source, à savoir AGROCAMPUS OUEST, UMR INRA SAS, 2011

♦ Bibliographie
Description et classification des sols hydromorphes :
- BAIZE. D., GIRARD. M.C. (coord.), (2009). Référentiel pédologique 2008. Editions Quæ (Versailles, France), 405p.
- BAIZE. D.; JABIOL. B., (2011). Guide pour la  description des sols. Editions Quae -  Savoirs faire (Versailles, France), 429p.
- RIVIERE. J.M., TICO. S., DUPONT. C., (1992). Méthode tarière – Massif Armoricain – Caractérisation des sols Laboratoire de Science du Sol INRA RENNES, Chambre d’Agriculture du Morbihan, Chambre d’Agriculture d’Ille-et-Vilaine, 20p.

Explication de la méthode :

- LEMERCIER. B, LACOSTE M., LOUM. M., WALTER. C., (2011). Extrapolation at regional scale of local soil knowledge using boosted classification trees: a two-step approach. Geoderma, sous presse. DOI : 10.1016/j.geoderma.2011.03.010
- LACOSTE. M., LEMERCIER. B., WALTER C., Regional mapping of soil parent material by machine learning based on point data. Soumis à la revue Geomorphology.

Autre :
- LEMERCIER. B., et al., 2010. Programme Sols de Bretagne (2005-2010) – Rapport final. AGROCAMPUS OUEST,UM INRA SAS, 111p + annexes.

 

A TELECHARGER : Données géographiques et notice de cette application thématique


Retour à Extraction simple d'un paramètre

Imprimer